we sign it - Refusons les compteurs linky

Refusons les compteurs linky

- Je refuse l’installation d’un compteur linky à mon domicile

- Je demande que ce droit de refus puisse être respecté pour tou-t-e-s, locataires comme propriétaires

- Je souhaite que les implications et les conséquences du programme linky soient clairement énoncées et assumées par les décideurs

        Refusons les compteurs linky

                Suite à d’importantes vagues de protestation,  ERDF (qui vient de s’offrir un changement de nom évalué entre 25 et... 300 millions d’euros, pour devenir "Enedis") s’est lancée dans une campagne de « communication » pour nous convaincre des bienfaits du compteur Linky. A fontaine comme ailleurs, c'est une fois la campagne d'installation débutée que l'information arrive. Un peu tard, non ? Selon ERDF et ses nombreux relais politiques, le compteur Linky serait « écologique », « économique », « sans danger » et, bien sûr, « moderne »…

               Nous pensons le contraire et nous nous organisons collectivement pour refuser linky.

Les arguments douteux d’ERDF / Enedis

                Nous sommes déjà soucieux de notre consommation d’énergie (elle est rare et chère) et sommes assez adultes pour tenter de la limiter. Nous ne pensons pas que mettre au rebus 30 millions de compteurs électriques parfaitement fonctionnels et les remplacer par des compteurs plus gourmands en énergie soit bon pour la planète. En revanche, nous savons que nous finirons par payer (par nos factures ou nos impôts, …ou les deux) les 5 milliards d’euros déboursés par ERDF pour équiper le pays entier.  Nous calculons également que les quelques dizaines d’emplois induits par la production (largement délocalisée) des compteurs et leur installation ne compensera pas les milliers de postes (de releveurs notamment) supprimés chez ERDF.

               Nous avons d'ailleurs du mal à accorder notre confiance à ERDF et EDF qui traînent tout de même quelques casseroles (exploitation des sous-traitants dans le nucléaire, chantier EPR ruineux, santé financière vacillante,  procès Lauvergeon et  Fric en cours dans l’affaire UraMin…) auxquelles il faut ajouter les mensonges de Bernard Lassus, responsable national du programme linky.

                Les compteurs linky, et le réseau de bornes et de relais qui les accompagnent, présentent des dangers avérés pour la santé. Ces nuisances (réactions aux ondes, incendies, dysfonctionnements divers et variés…) ont été constatées par des usagers qui ont accepté l’installation. L’implantation du compteur linky à très grande échelle ne respecte aucun principe de précaution.

                Bien sûr, en refusant des « solutions d’avenir », nous risquons de passer pour des conservateurs paranoïaques. Nous avons pourtant l’impression d’être parfaitement rationnels : nous préférons agir après réflexion plutôt que suivre la fuite en avant technologique les yeux fermés. Nous revendiquons le droit de protéger notre vie privée de tout espionnage commercial (ou autre), et de préserver notre santé et celles de nos enfants. Nous n’avons pas besoin d’un compteur « intelligent » qui nous prend pour des idiots et nous ne nous réjouissons pas automatiquement lorsque des machines remplacent les humains. Enfin, nous pensons que faire couper l’électricité à distance, derrière un écran d’ordinateur, à des milliers de foyers précaires ne constitue pas un progrès.

Il est possible de refuser

                Lors de la réunion publique du 12 mai 2016, M. Trovero (maire de Fontaine), qui a validé - comme tous les élus de la Metro - des « vœux qui prennent actes des engagements d’ERDF »,  explique que « chacun est libre de choisir » et un représentant d'ERDF annonce qu' "on ne va pas vous obliger" à accepter les compteurs. Or, dans le compte-rendu de la réunion paru dans le journal municipal de juin, nous lisons qu’ « il n’[est] pas possible de s’opposer à l’installation de ces compteurs » (Fontaine Rive Gauche, juin 2016, p.4). Face à ces  informations contradictoires et aux diverses pressions exercées (installations sans l’accord des propriétaires ou locataires, chantage à l'augmentation du prix de l’installation en cas de premier refus, prochaine facturation des relevés, explosion des coûts des compteurs anciens après 2021, date de fin de la campagne d’installation…), il est pourtant possible de s'opposer aux compteurs Linky : à Fontaine des installateurs de l'entreprise Airria ont déjà rebroussé chemin devant les refus fermes de certain-e-s habitant-e-s.

Les décisions appartiennent aux citoyen-e-s, pas aux lobbies !

                                                      Collectif Stop Linky Fontaine 15 juin 2016

Informations disponibles sur internet :

http://padlet.com/no_linky/ - http://refus.linky.gazpar.free.fr/ - http://www.lepostillon.org/-Avril-Mai-2016-.html

Pour rejoindre le collectif contre les compteurs Linky à Fontaine : stoplinkyfontaine@laposte.net

Signer

Diffusez auprès de votre entourage